Retour à l'accueil

Rose d'Ormesson 1917 - 2015

Rose a rejoint ses étoiles...

ROSE EN QUELQUES CLICS

Combative, intrépide et passionnée, elle a aimé la vie et l'a croquée à pleines dents. Ellel'a aimée jusqu'à l'aube de ss 98 ans, cette vie, malgré les vicissitudes de l'âge.

Issue d'un milieu très favorisé – celui de la haute aristocratie – Rose est toujours restée simple et naturelle, curieuse et passionnée. Vie de château, élégance,bonne compagnie et mondanités, ambassadeurs, honneurs, grands de ce monde ... Rose a tout vu, tout connu, de la fée électricité à Internet. Enfance paradisiaque, vie facile et insouciante, beau mariage – elle devient l'épouse du Marquis de Bremond d'Ars et la mère de 4 enfants.

Elle aurait pu s'en tenir là... Eh bien non !

Rose d'Ormesson a été une des rares femmes de sa génération et de son milieu à travailler – ce qu'elle a fait avec brio et passion, affrontant les difficultés, se battant avec acharnement pour ses convictions, s'imposant dans un monde d'hommes.

Formée aux études d'infirmière après ses deux bacs, Rose monte – sous l'égide de Marguerite Hoppenot – et dirige "L'Aide au Foyer" pendant la guerre ; une grande oeuvre employant 300 jeunes filles de bonne famille désoeuvrées, pour venir en aide à près de 500 veuves de guerre.

Après cela, voila que la Marquise travaille pour la belle revue Connaissance des Arts, contribuant à son lancement, organisant de grands reportages. Elle crée un label d'habitabilité renommé, ce qui la mène aux frontières de l'urbanisme et de l'architecture. ELle claque la porte, refusant les compromis et travaille quelques temps en free-lance pour des revues.

Cette voie conduit la dynamique Marquise au service de l'Etat, pour le Ministère des Affaires Etrangères.
Chargée de mission, elle conduira, pendant près de 15 ans, plus d'une centaine d'ouvrages à travers le monde. Sillonnant le globe, Rose contribue au lustre des ambassades et résidences de France ; la qualité de son action et de son travail est couronnée d'une nomination de Chevalier de l'Ordre du Mérite.

Arrivée à l'âge de la retraite, que croyez-vous donc qu'elle fit ? S'arrêter d'entreprendre, elle ? Jamais !

Rose étudie l'Astrologie psychologique à 60 ans passés et se passionne tant pour cet art qu'elle rédige des manuels et dispense cours, séminaires et consultations à plus de 300 élèves. La qualité de son enseignement est reconnue et son autorité en la matière est grande. Parallèlement, elle rédige nombre d'articles pour des revues.

(suite ci-dessous)

Rose en bandes dessinées

Le journal Mireille lui consacré une bande dessinée plutôt "bon enfant" des années 1960.
Cliquez ci-dessous pour voir :Mireille

L'Arbre généalogique des Ormesson :

Bientôt vous en saurez plus sur cette famille, notamment comment Rose a pour cousin germain Jean dit "Jeannot"...

Rose en famille
Quelques souvenirs en images, extraits du livre
"Souvenirs de Rose d'Ormesson"

Cliquez ci-dessous pour voir :

Famille O perron chateau

Rose de 5 90 ans

Les 3 soeurs Ormesson

Nocesdor

Les 6 enfants Ormesson et conjoint(e)s respectifs autour de Wladimir et Conchita d'Ormesson

marquise

Rose représentée en "Marquise XVIIIe"
avec" l'Amour" (son petit fils Cyril Terray !)
par son ami artiste, Jean de Gramont (huile sur toile)


De plus en plus mordue par le "connais-toi toi-même", Rose crée "Eveill et Devenir", une association un brin "new age" proposant différentes approches pour "mieux être".

Insatiable, elle gouache à ses heures perdues, avec sensibilité et fantaisie ; ses oeuvres, d'un genre naïf, sont exposées dans des galeries parisiennes et font la joie d'un noyau de collectors.

Son dynamisme légendaire se concrétise encore tout récemment avec la publication de ses mémoires :
" Souvenirs de Rose d'Ormesson, autour de la table en pierre ", un livre qui lui ressemble et qui est édité par IBAcom. (ce livre est présenté à la page "Souvenirs de Rose d'Ormesson" de ce site)

Croyez vous que Rose s'arrêta là ? Jusqu'au bout elle n'a cessé de s'intéresser, de lire, d'apprendre et de crée.

A 96 ans c'est son chant du cygne qui est paru : "Le Cosmos en fête", dont elle a composé chaque vers et croqué chaque dessins (pour en savoir plus : voir page correspondante sur ce site).

Elle nous a quittés le 5 Mars 2015 à l'issue d'une vie riche et passionnante...

D'autre extraits du livre des SOuvenirs peuvent être feuilletés sur la page de ce site consacrée au livre Souvenirs de Rose d'Ormesson

La Table en Pierre d'Ormesson


... " Chère table en pierre, témoin silencieux de tant de moments de nos vies privilégiées…
Vieux monument à l’écoute de bien des aveux, confidences ou potins, tu conserves en ton inusable mémoire les histoires – drôles, lestes ou coquines, attendrissantes ou douloureuses – et les mille et un secrets qu’enfants, adolescents ou adultes s’échangeaient !
Toi qui as fait rebondir, sur ton lourd plateau festonné, les cascades de nos rires et fous rires, l’écho de nos indignations, de nos sanglots ou de nos disputes…
Toi qui as abrité, sous le murmure ombragé des tilleuls, La Fontaine mijotant une fable, Madame de Sévigné écrivant une lettre à sa fille, Bossuet concoctant une oraison funèbre, Le Brun, les doigts tachés du portrait en cours, Le Nôtre concevant l’allée de la Reine, épouse infortunée du souverain orgueilleux, vindicatif et amoral : il n’y eut jamais l’allée du Roi à Ormesson."...

(extrait des Souvenirs de Rose d'Ormesson)



RoseIdole

Rose et Idole, une teckel idolâtrée...
à Ormesson devant la pièce d'eau du bas.

Rose a vécu 58 ans dans cette belle demeure où elle avait aménagé un charmant appartement sous les toîts.
C'était une époque heureuse où régnait une harmonie familiale autour de parents aimants, aimés, et profondément respectés...

 

 

ROseMalel

Rose vue par Louis-Emmanuel Vergé dit Malel
(détail du tableau " Trois soeurs Ormesson"
huile sur toile 2004 - coll. part.)

 

Une lettre de condoléances reçue de Monique Maradène,
ambulancière et auteur de 2 jolis livres d'enfants illustrés publiés par Ibacom,
nous a particulièrement émus :

page 1 LT MM a RDO

 

 

ibacom_livre